Notre histoire | CEMEX dans les monde | Qui sommes nous? | CEMEX France
Qui Sommes Nous
Qui sommes nous ?

Notre histoire

CEMEX a été créé en 1906 avec l’ouverture dans le nord du Mexique de l’usine Cementos Hidalgo, première cimenterie moderne d’Amérique latine équipée d’un four rotatif. Cementos Portland Monterrey, pierre angulaire de la société, a commencé à fonctionner en 1920 avec une production annuelle de 20 000 tonnes.


Les grande dates de CEMEX

1906

L’ouverture de l’usine Cementos Hidalgo, dans le nord du Mexique, donne naissance à CEMEX.

1909

CEMEX double la capacité de production annuelle de l’usine Cementos Hidalgo, qui atteint les 66 000 tonnes.

1912

La Révolution mexicaine force CEMEX à arrêter sa production à Cementos Hidalgo : ressources énergétiques, voies de communication et main d’œuvre viennent à manquer, empêchant la société de vendre son ciment.

1919

En dépit d’un climat économique et politique tendu, CEMEX relance partiellement la production à l’usine Cementos Hidalgo.

1920

Cementos Portland de Monterrey démarre son activité avec une capacité de production annuelle de 20 000 tonnes. Le premier four de l’usine met en œuvre le long processus de séchage en une étape, la technologie la plus moderne de l’époque. L’usine commercialise son ciment sous la marque « Cemento Portland Monterrey » pour répondre à la demande dans le nord-est du Mexique.

1930

En installant un second four, CEMEX augmente l capacité de production de l’usine de Monterrey de 100 % pour répondre à la demande dans la région nord-est du Mexique.

1931

Cementos Hidalgo et Cementos Portland de Monterrey fusionnent pour former Cementos Mexicanos S.A.

1943

L’usine CEMEX de Monterrey augmente sa capacité de production journalière pour atteindre les 250 tonnes.

1948

La capacité de production annuelle de CEMEX atteint 124 000 tonnes, un chiffre près de quatre fois supérieur à celui de 1906.

1951

Le quatrième four de l’usine CEMES de Monterrey, d’une capacité de production journalière de 300 tonnes, est mis en service.

1956

CEMEX célèbre son 50e anniversaire en tant que partenaire de l’industrie mexicaine du bâtiment.

1959

Grâce à l’agrandissement de l’usine de Monterrey, CEMEX vend en une année 230 420 tonnes de ciment gris et 14 692 tonnes de ciment blanc.

1960

L’usine CEMEX de Monterrey augmente sa capacité de production journalière pour atteindre les 500 tonnes.

1966

CEMEX acquiert l’usine Cementos Maya de Mérida et continue de répondre à la demande dans le sud du Mexique sous la marque Cemento Portland Maya.

1966

CEMEX lance la production dans sa nouvelle usine de Valles, qui desservira la région mexicaine d’Huasteca sous la marque Cemento Portland Monterrey.

1967

Sous les marques Cemento Portland Puzolana Monterrey et Cemento Portland Monterrey, CEMEX lance la production dans sa nouvelle cimenterie de Torreón afin de répondre à la demande dans le nord-est du Mexique, en constante augmentation.

1971

L’usine CEMEX de Torreón met en service un second four, un modèle doté d’un préchauffeur à deux phases offrant une capacité de production journalière de 1250 tonnes.

1972

Les usines CEMEX de Monterrey et de Mérida mettent en service de nouveaux fours. Ce sont des fours modernes dotés de préchauffeurs à deux phases offrant chacun une capacité de production journalière d’environ 1250 tonnes.

1973

CEMEX fait l’acquisition de l’usine Cementos Portland del Bajío, dans le Cente du Mexique.

1974

L’usine CEMEX de Monterrey met en service son huitième four. Pourvu d’un préchauffeur à quatre phases et d’un précipitateur électrostatique, il offre une capacité de production journalière de 1 300 tonnes.

1976

CEMEX est cotée à la Bourse de Mexico et devient leader du marché au Mexique en acquérant Cementos Guadalajara.

1978

Les usines CEMEX de Monterrey et de Mérida mettent respectivement en service leurs neuvième et deuxième fours. Les préchauffeurs à quatre phases des fours réduisent les coûts d’installation et collectent la poussière dans leurs filtres. Avec leur capacité de production journalière de 1 300 tonnes, ces fours permettent à CEMEX d’alimenter les régions du sud et du nord-est du pays, où la demande en ciment connaît une croissance continue.

1979

Les usines CEMEX de Torreón et d’Ensenada mettent chacune en service un troisième four. Il s’agit de modèles avec préchauffeur à quatre phases capables de produire 1 300 tonnes par jour.

1981

La production démarre à l’usine Valles de CEMEX, dotée, grâce à un nouveau four, d’une capacité de production journalière de 2 200 tonnes. Cette cimenterie dessert la région mexicaine de Huasteca.

1982

Les usines CEMEX de Monterrey et de Torreón mettent respectivement en service leurs dixième et quatrième fours. Les préchauffeurs à quatre étapes et les précalcinateurs constituent des avancées technologiques importantes pour la société. En effet, ils permettent de décarbonater près de 90 % des matériaux bruts des usines et de réduire la taille des fours, entraînant une diminution des coûts d’installation et du prix des pièces de rechange. Ces usines offrent une capacité de production de 2 200 tonnes par jour.

1983

L’usine CEMEX de Guadalajara met en service son quatrième four. Ce dernier est doté d’un préchauffeur à quatre étapes et d’un précalcinateur et possède une capacité de production de 2 200 tonnes par jour.

1985

Pour la première fois, les ventes annuelles de CEMEX dépassent les 6,7 millions de tonnes de ciment et de scories. Trois cimenteries, Monterrey, Guadalajara et Torreón, dépassent 1 million de tonnes chacune.

1985

Dans un pays où les conglomérats prospèrent, CEMEX décide de se défaire de ses actifs sans rapport avec son activité principale et de se concentrer sur la chaîne du ciment.

1985

Les exportations de CEMEX atteignent les 574 000 tonnes de ciment et de scories par an.

1986

CEMEX démarre la production dans son usine de Huichapan, où sont misses en œuvre les toutes dernières technologies du secteur. Le ciment qui y est fabriqué est distribué après des constructeurs du Centre du Mexique. La capacité de production annuelle de l’usine de Huichapan s’´lève à plus de 1 million de tonnes, portant la capacité totale de la société à plus de 10,7 millions de tonnes par an.

1986

CEMEX renforce son programme d’exportation en entreprenant des co-investissements avec des cimentiers nord-américains.

1987

CEMEX rachète Cementos Anáhuac et envoie en mission sa première équipe d’intégration après fusion afin de consolider le nouveau mode de fonctionnement.

1987

CEMEX entreprend le dépliement de CEMEX NET, un système de communication par satellite qui s’étend à l’ensemble de la société.

1989

Avec l’acquisition de Cementos Tolteca, deuxième cimentier du Mexique, CEMEX devient l’un des dix premiers cimentiers au monde.

1992

CEMEX entreprend son expansion internationale sur le marché européen en acquérant Valenciana et Sanson, les deux premiers cimentiers d’Espagne.

1993

CEMEX met en place Neoris (anciennement Cemtec), son fournisseur de services informatiques interne.

1994

CEMEX commence à se positionner en Amérique du Sud en acquérant Vencemos, le premier cimentier du Venezuela, puis en Amérique centrale, en acquérant Cemento Bayano au Panama.

1994

CEMEX poursuit son expansion en acquérant Balcones, une cimenterie aux États-Unis.

1994

CEMEX lance sa stratégie sur les énergies de remplacement et commence à transformer ses usines pour les préparer à utiliser du coke de pétrole.

1994

CEMEX met officiellement en place son programme d’éco-efficacité, la pierre d’angle de sa stratégie de développement durable.

1995

CEMEX s’établit dans les caribes en acquérant Cementos Nacionales, le premier cimentier de la République Dominicaine.

1996

CEMEX devient le troisième cimentier au monde à l’issue de l’acquisition de Cementos Diamante et de Samper en Colombie.

1997

CEMEX s’implante en Asie grâce à l’acquisition d’intérêts financiers dans Riza Cement aux Philippines.

1999

CEMEX achète APO Cement aux Philippines et augmente sa part d’investissements dans Riza Cement.

1999

CEMEX se positionne en Afrique en acquérant Assiut Cement Company, l’un des principaux cimentiers d’Égypte.

1999

CEMEX renforce sa présence en Amérique Central et dans les Caribes en acquérant Cementos del Pacífico, le premier cimentier de Costa Rica.

1999

CEMEX est cotée à la bourse de New York (NYSE), sous le sigle « CX ».

2000

CEMEX devient le premier cimentier d’Amérique du Nord suite à l’acquisition de Southdown aux États-Unis.

2000

La société crée son propre mode de collaboration, le « CEMEX Ways », dont le but et d’identifier, d’intégrer et de mettre en œuvre les meilleures pratiques normalisées pour l’ensemble de l’entreprise.

2000

Standard & Poor revoit à la hausse la notation de CEMEX qui rejoint ainsi la catégorie des investissements « de premier ordre ».

2001

CEMEX renforce sa présence en Amérique Centrale en s’implantant au Nicaragua.

2001

CEMEX renforce sa position sur le marché asiatique en acquérant Saraburi Cement Company en Thaïlande.

2001

CEMEX déploie son réseau commercial Construrama, que devient dès la fin de l’année la plus grande chaîne de matériaux de construction du Mexique.

2001

CEMEX lance un service en ligne permettant aux clients d’effectuer des commandes, d’acheter des produits et d’accéder à des services.

2002

CEMEX renforce sa position dans les Caraïbes avec l’acquisition de Puerto Rican Cement Company.

2003

CEMEX cherche à consolider ses négociations internationales en instaurant pour l’ensemble de la société un bureau responsable des processus d’approvisionnement et de l’externalisation à l’échelle mondiale.

2005

CEMEX double de volume suite à l’acquisition de RMC, ajoutant ainsi 20 marchés essentiellement européens à son actif.

2006

Les 50 000 collaborateurs CEMEX célèbrent le 100e anniversaire de la société.

2007

Acquisition du groupe Rinker.